L’iconique Smoking d’Yves Saint Laurent

UN CRÉATEUR FUTURISTE …

Il y a plus de 55 ans, Yves Saint Laurent a introduit pour la première fois, l‘iconique smoking d’Yves Saint Laurent.  dans les codes de la mode.

En 1960, Yves Saint Laurent a quitté la maison Dior et s’est lancé seul dans le vaste monde du prêt-à-porter. En 1966, un an après le succès fulgurant de la robe Mondrian, le créateur a présenté dans sa collection automne/hiver, une tenue qui deviendra sa signature.
Veste à quatre poches boutonnées noire, pantalon coupe droite agrémenté d’une haute ceinture noire en satin … Ce n’est rien d’autre que l’authentique smoking féminin jusqu’alors réservé à la gent masculine.

… ET DANS L’AIR DU TEMPS

En présentant cette tenue, Yves Saint Laurent suscite à la fois de l’étonnement mais également de la curiosité. A cette époque, il était impensable qu’une femme se présente dans une tenue différente de la robe droite et classique de l’époque.

Septembre 1966, YSL ouvre sa première boutique à Paris. et là encore il provoque l’étonnement. En effet,  celui-ci possède le titre de créateur haute couture mais démocratise ses créations en les mettant à la vente.

Affiché à 680 francs (103,67 euros), les Parisiennes se rendent dans la boutique en nombre. Le smoking attire aussi l’attention à de nombreuses célébrités telles que Catherine Deneuve qui deviendra l’égérie de la boutique Rive Gauche mais aussi la chanteuse Françoise Hardy.

Cette déclinaison qui a bouleversé les codes vestimentaires de la mode féminine, est désormais un indispensable dans la garde de robe d’une femme. Cette pièce unique est l’emblème de la maison Yves Saint Laurent.

« J’ai inventé son passé, je lui ai donné un futur et il se poursuivra après ma mort » Yves Saint Laurent.

YSL déclinera le smoking plus de 230 fois, et ce jusqu’à son dernier défilé de mode.  Il s’affichera ainsi au côté de Laetitia Casta et Catherine Deneuve tous les trois vêtus d’un smoking.

L’iconique smoking d’Yves Saint Laurent.